Fondation pour l'Assistance
Morale aux Détenus

Avenue de Stalingrad 54
1000 Bruxelles
Tel : +32 2 537 59 28
+32 473 48 15 88
Fax : +32 2 537 10 93

 

HUY Prison de Huy

rue de la Résistance - 4500 Huy

Tél.: 085/27 81 00
Fax: 085/23 64 77

Historique

 

La maison d’arrêt cellulaire a été construite sur l’ancienne propriété des Frères Capucins par l’entrepreneur Alexandre Léanne.  Les plans ont été créés par l’architecte Vierset-Godin et l’inauguration de l’établissement date de 1871.  La maison d’arrêt avait été conçue pour contenir 60 prisonniers (42 hommes et 18 femmes).

A l’aube du 31 décembre 1943, un commando d’une vingtaine de résistants armés, a pris d’assaut la prison pour délivrer des résistants, dont sept condamnés à mort qui devaient être exécutés le lendemain par les allemands.

En 1945, la prison accueillit beaucoup de délinquants politiques : inciviques, prisonniers de guerre,…

De 1955 à 1975, elle est devenue un centre d’observation destiné à l’orientation des délinquants vers le centre pénitentiaire école de Marneffe, qualifié de « prison modèle » et fonctionnait avec un régime ouvert.  Les détenus y étaient observés en vue de leur transfert vers l’établissement qui correspondait à leur situation.

 

Capacité et Infrastructure

 

Aujourd’hui, à la fois maison d’arrêt et maison pour peines, la prison de Huy accueille des détenus en détention préventive et des détenus condamnés. La prison de Huy est un édifice de petite taille, elle se présente sous la forme d’un « T » et épouse la forme d’une étoile à 3 branches correspondant aux différents corridors.  Le cellulaire est ouvert sur trois niveaux et dispose d’une capacité de 63 places.

Les cellules sont des cellules « solo », mais souvent occupées par deux détenus.  Il y a trois cellules « trio » et deux cellules « quatuors ».

 

Régime

 

La prison de Huy est caractérisée par un régime progressif. Chaque niveau a donc sa spécificité. Le rez-de-chaussée, plus souvent appelé la quatrième section, est le niveau où tous les détenus, qu’ils soient prévenus ou condamnés, sont placés en observation dès leur arrivée à la prison de Huy.  L’observation des prévenus est d’une durée de six semaines minimum tandis que celle des condamnés est d’une durée de quinze jours minimum. Le régime de cette section est un régime fermé. Sur cette section les détenus n’ont pas droit aux activités du soir et activités exceptionnelles. Le matériel électrique suivant n’y est pas autorisé : console de jeux vidéo, ventilateur, plaque chauffante, frigo. Après 15 jours de détention les détenus peuvent accéder à la salle de musculation. Pour les prévenus de moins de six semaines les visites ordinaires se font en parloir individuel durant cette période. Ils ont néanmoins droit (sur demande au service concerné) à la visite « enfants/ papa ». Un prévenu transféré d’un autre établissement où il disposait du droit des visites à table, conserve ce droit.

La période d’observation reste de six semaines. La 4eme section est l’endroit ou habituellement les détenus subissent le régime cellulaire strict ainsi que la cellule de punition. L’observation a pour but d’évaluer le comportement des détenus de cette section, critère essentiel pour envisager en fonction des possibilités (surpopulation) l’accession au 1er niveau.

Le régime du premier niveau (section 2 et 5) est également porte fermée. Les appareils électriques interdits à la 4eme sont autorisés sur ce niveau. Il y a toutefois une procédure spécifique pour les plaques chauffantes. Les détenus de ce niveau peuvent participer  aux activités, excepté les « punis »..

Le régime du deuxième niveau (section 3 et 6) est un régime porte ouverte. Les portes des cellules sont ouvertes de 7h30 à 11h20, de 14h15 à 17h20 et de 19h00 à 20h30. Toutefois ces portes peuvent être ou rester fermées sur ordre du Directeur ou de l’Assistant pénitentiaire de service. Les appareils électriques interdits à la 4eme sont également acceptés et les détenus peuvent participer aux activités à l’exception des punis. L’accession à ce niveau est finalisée par le directeur après proposition des chefs de quartier et avis de l’Assistant pénitentiaire. Les critères tels que le comportement, l’occupation (travail, cours), la durée de la détention et le statut (PC ou condamné) sont analysés à cette occasion.

 

Activités pour les détenus

 

Formation et éducation 

Différents cours et formations sont donnés au sein de l’établissement avec l’aide d’intervenants extérieurs :

·         des cours de remise à niveau en collaboration avec ADEPPI

·         des cours d’alphabétisation avec le SAD

·         des cours de néerlandais

Une formation de promotion sociale en gestion de bâtiment vient d’être mise en place et les détenus peuvent également participer à des cours de yoga et de dessin.

 

Activités culturelles et de détentes 

Des activités sportives sont organisées : tournois de mini-foot et tournois de tennis. Au niveau culturel, des humoristes et des groupes musicaux viennent en représentation. Des conférences-débats sont aussi organisées au sein de l’établissement. La Saint-Nicolas des enfants de détenus est organisée chaque année et un espace enfant-papa est à leur disposition chaque mois.